Mayu

Voilà déjà quelque temps que je n’ai rien publié du côté francophone. Ce projet n’est pas tellement synonyme d’un retour en force, car les raisons qui l’ont repoussé restent (et resteront a priori) d’actualité.

En effet, j’ai – au début de l’été – été mis en relation avec des collègues anglophones de l’équipe de traduction All the Fallen.

Après quelques échanges positifs, un projet m’a été confié (Saigo no Ecchi no Hi), et c’est ainsi que les choses ont commencé à se gâter pour mon emploi du temps.

Par une série de circonstances avantageuses, il m’a été rapidement donné l’opportunité d’effectuer du travail pour une maison d’édition : Shikimaya (qui se fait publier par Fakku!, les leaders occidentaux en matière de hentai).

Aux contraintes habituelles se sont ajoutés la pression et les impératifs que vous impose un environnement professionnel. J’ai donc dû mettre de côté les projets non officiels, et, après de nombreux contretemps, ma première œuvre éditée a finalement été publiée : Today’s Present Is ♥♥♥!!

Je ne nie pas que des facteurs « vie personnelle », « vacances d’été » ou encore « flemme foudroyante » se sont également invités à la fête mouvementée qu’a été mon été, mais je pense avoir traité – dans l’ordre – ce qui comptait le plus pour moi : ma vie professionnelle, ma vie privée, puis mes passe-temps.

La frontière entre passe-temps et vie professionnelle est un peu floue pour le moment, car la rémunération est discutable et la garantie d’une présence continue de projets à éditer reste énigmatique, mais j’ai bon espoir de pouvoir en faire – à termes – un vrai gagne-pain.

Dans cette optique, j’ai donc l’intention de ralentir fortement mon rythme de publication du côté francophone pour me permettre de rester présent chez All the Fallen, qui requiert tout de même d’être régulièrement productif, mais aussi pour pouvoir me consacrer pleinement au moindre projet payé pour lequel je serai contracté.

Je tiens à garder la page des commissions ouverte, car ce sera à la fois une manière de maintenir ce site et une opportunité laissée aux lecteurs qui souhaiteraient voir une œuvre précise traduite, mais je ne pourrai garantir aucun délai. Oh, et le prix symbolique reste inchangé, ce n’est pas avec ce petit à-côté que je me nourrirai de toute façon ! 🙂

Auteur : Yuizaki Kazuya (Cocoa Holic)

Mayu

[Mega]

[ExHentai]

Je continuerai certainement de publier des traductions du côté francophone, mais ce sera uniquement au coup de cœur et lorsque j’aurai réellement du temps – autant dire au compte-gouttes.

Que les ténèbres du Jaou Shingan m’aspirent !

Cette série, toute une histoire ! Je voulais traduire un doujin à l’occasion, et je pense qu’avec la récente annonce d’un autre film pour janvier 2018, c’est le moment idéal pour le faire. 🙂

Auteur : Rei (Rei’s Room)

Que les ténèbres du Jaou Shingan m'aspirent !

[Mega]

[ExHentai]

Rien d’autre de prévu du côté français pour le moment, je risque de passer quelques semaines en recul pour aider sur des projets externes à Fucked Silly. En effet, de nouveaux scans vont tomber avec le Puniket de ce week-end, ce qui va nécessiter de la main d’œuvre du côté anglophone. Ces projets pourraient néanmoins me donner l’opportunité de fournir – dans la foulée – des traductions françaises d’œuvres tout juste sorties !

Je t’aime, grand frère.

Il m’a pris du temps, mais j’ai enfin le plaisir de vous présenter mon nouveau tankoubon.

À mon sens, c’est un des piliers du lolicon, mais aussi une œuvre d’introduction plutôt complète pour les non-initiés – il fallait que ce soit traduit !

Je suis au courant qu’il existe une version décensurée, mais je ne l’ai pas trouvée suffisamment bien faite pour que ça en vaille la peine. Franchement, la censure de ce tankoubon est négligeable.

Auteur : Inuboshi

Je t'aime, grand frère.

[Mega]

[ExHentai]

À ce jour, ça reste mon plus gros projet. Pour fêter ça, j’ai mis à jour la page « Commissions » du site : elles sont enfin ouvertes !

Pourquoi avoir des amis !

Je vous présente mon projet le plus récent réalisé en compagnie de Rin. Cette fois, il m’a laissé tout faire de A à Z (traduction mise à part), et le résultat semble vraiment à la hauteur de nos attentes respectives. Un grand pas en avant pour moi !

Faisons d’aujourd’hui la journée des grands pas, car c’est également le premier projet sur lequel j’ai entièrement fait à la tablette graphique ce qu’on appelle le moanset, c’est à dire l’ensemble de cris et de bruits éparpillés un peu partout hors des bulles de texte. J’ai d’ailleurs dû répéter cette étape, car ces bouts de texte contenaient également un peu de dialogue – à traduire en français, donc.

J’espère vraiment que l’usage de la tablette ajoute quelque chose à la qualité de mes projets, car c’est un outil très puissant et utile !

Auteur : Akiduki Akina (Mugen@Works)

Pourquoi avoir des amis !

[Mega]

[ExHentai]

Cette histoire a une suite, que je compte publier d’ici quelques jours. Comme j’étais pas mal occupé par ce projet, je n’ai rien fait d’autre, mais je garde encore à l’idée de traduire un tankoubon dans un avenir proche. Quoi qu’il arrive, vous le saurez bien assez tôt !

Ce qu’on a fait l’année dernière

Pour passer le weekend sans perdre la main, j’ai traduit un peu de loli.

Auteur : Shouji Ayumu

Ce qu'on a fait l'année dernière

[Mega]

[ExHentai]

Je n’ai pas encore choisi ce que j’allais traduire sur le plus long terme, mais ce sera très certainement un tankoubon, histoire de continuer à faire des choses compliquées auxquelles relativement peu de personnes se frottent.

Au cours de la semaine à venir, je serai de nouveau sollicité par Rin pour m’occuper du nettoyage ou de la mise en page d’un de ses projets, ce qui devrait m’occuper suffisamment pour que je ne publie pas ou peu en parallèle. Pas d’inquiétude, donc : il y aura très certainement une période de plat d’environ un mois, au cours de laquelle je serai bien occupé à vous concocter une belle et longue traduction !

J’aime mon maître, nya !

Voilà le petit doujin dont j’ai parlé le weekend dernier. Les fichiers ont été préparés en compagnie de Rin, traducteur du texte japonais, qui m’a d’ailleurs laissé faire le travail de mise en page de la version anglaise. J’ai donc pu très rapidement traduire le texte en français et faire la mise en page correspondante dans la foulée. C’est du neko, c’est mignon et plein de nya !

Auteur : Shiawase 1500 (Shiawase Manjuu)

J'aime mon maître, nya !

[Mega]

[ExHentai]

Pas encore de nouveau projet entamé, mais ça ne saurait tardé !

Sœur ⇔ Sœur

Voilà un bon mois que je me suis lancé dans la traduction d’un volume complet (tankoubon). Ça n’a pas été forcément facile, je dirais même que c’est devenu long et répétitif par moments, mais j’en suis finalement venu à bout ! Rin (de chez RinScans) m’a encore été d’une très grande aide, notamment en me fournissant des fichiers déjà bien retravaillés, mais également en m’ayant appris tout un tas de nouvelles choses nécessaires à l’aboutissement de cette traduction.

Au niveau du contenu, on reste dans le thème de l’inceste, mais cette fois à travers deux histoires (indépendantes), qui se composent respectivement de quatre et de trois chapitres. Dans Sœur ⇔ Sœur, vous suivrez Tooru à travers une spirale de problèmes dont la responsable n’est autre que sa sœur. Quant à En Famille, vous verrez la chance qu’a un certain Kouji d’avoir la famille qu’il a…

Auteur : Tsubaki Jushirou

Sœur ⇔ Sœur

[Mega]

[ExHentai]

Au sujet des commissions, j’ai décidé de les laisser fermées encore un petit moment, car je tiens à progresser sur quelques points avant d’être certain de pouvoir fournir un service de qualité dans des délais moindres.

Dans les jours à venir, je vais assister Rin dans la préparation d’un doujin, que je ne manquerai pas de traduire en français dès que j’aurai fini ma part du travail.

Sur ce, je n’en dis pas plus, à vos kleenex !

27/03/2017 : Les deux liens ont été remplacés, car une mise à jour a été apportée pour corriger un problème de page en double et quelques fautes d’inattention.

Tes fesses m’appartiennent, petite sœur !

1er février 2017, le site est officiellement inauguré après quatre longs jours de maintenance. C’est avec une histoire à chapitre unique intitulée Tes fesses m’appartiennent, petite sœur ! que je déclare officiellement la boîte de Kleenex ouverte.

Mon choix s’est porté sur cette histoire pour des raisons purement pratiques : fin de soirée enfumée, j’ai voulu me lancer sur-le-champ dans la traduction d’un hentai, j’ai donc pris ce que j’avais ouvert en dernier sur mon portable. C’est ainsi que, un mois plus tard, je me trouve à rédiger ces lignes et poster cette histoire, avec pour objectif de poursuivre ce projet de manière indéfinie.

À présent, je travaille sur un volume (un recueil contenant plusieurs histoires) afin de me tester sur des œuvres plus conséquentes et chronophages. C’est la partie du projet que je considère comme décisive, car c’est elle qui fera que j’ouvrirai (ou non) la partie « Commissions » du site.

Auteur : Yuzuki N Dash

Tes fesses m'appartiennent, petite sœur !

[Mega]

[E-Hentai]